Bien se nourrir

doit rester un plaisir !

Le petit déjeuner

est certainement le repas le plus important : il conditionne l'équilibre de toute la journée tant sur le plan nutritionnel que sur le plan du moral. Prendre tranquillement un bon petit déjeuner permet de partir du bon pied !

Sauter le petit déjeuner, c'est s'exposer à manger davantage le reste de la journée, en privilégiant des aliments à haute valeur énergétique. Ceci engendrant : fatigue, troubles de la concentration, irritabilité et prise de poids…

Le petit déjeuner doit représenter environ 25% des apports énergétiques de la journée.

Voici un exemple pour une personne de corpulence moyenne ayant une activité physique modérée (Apport Energétique Total de la journée = 2000 kcal) :

Ce petit déjeuner doit être adapté selon les paramètres individuels : corpulence, activité physique, mode de vie et goûts !

Quand on n’a pas le temps de s’asseoir :

Un café ou un thé.

Un verre de lait ou de yaourt à boire.

Deux tranches de pain d’épice et une pomme à emporter avec soi et à croquer dans les transports en commun.

Quand le frigo est vide :

Un café ou un thé.

Une barre de céréales.

Avant d’arriver au bureau on s’achète un fruit qui rassasie bien, comme la banane.

Quand on a fait une nuit blanche :

 Un jus de fruits 100% et multivitaminé

1/4 de baguette fraîche (achetée en rentrant chez vous)

Deux oeufs au plat

Un café ou un thé.

Quand on a soif d’exotisme :

Un kiwi ou 1/2 mangue.

Un lassi (yaourt à l’indienne battu avec une pincée de cumin).

Un muffin.

Un café ou un thé.

Quand on est pressé :

Un bol de céréales au lait.

Une orange à déguster au bureau.

Quand on veut renouer avec ses souvenirs d’enfant :

Un bol de chocolat au lait.

Deux tartines au beurre et à la confiture.

Un jus d’oranges.

Quand on a envie de salé :

Une tranche de jambon.

Un morceau de fromage.

Deux tranches de pain.

Un jus de tomates.