Bien se nourrir

doit rester un plaisir !

La lithiase urinaire

correspond à la formation de cristaux ou calculs au niveau rénal.

Il existe différentes sortes de calculs urinaires.

En dehors d'une cause reconnue de calcul nécessitant une prise en charge spécialisée, des règles hygiénodiététiques simples peuvent être suffisantes pour éliminer un calcul urinaire.

La règle essentielle est de boire abondamment.

• Calculs de cystine
La cystine est un acide aminé très peu soluble. La cystinurie (présence de cystine dans les urines) est une maladie héréditaire, avec des calculs urinaires survenant souvent dès la puberté. On constate des antécédants familiaux de calculs à répétition. Le diagnostic est fait par la présence de cristaux de cystine dans les urines et/ou l'analyse du calcul. Le traitement spécifique associe :
- supression des oeufs (très riche en cystine)
- augmentation des boissons pour obtenir une quantité d'urine de 3-4 L par jour
- alcalinisation des urines (cf chapitre correspondant)
- médicaments spécifiques

• Calcul d'acide urique
Aliments à supprimer en dehors des crises :
- les abats : ris de veau, rognons, foie, cervelle, langue, tripes, coeur...
- toutes les charcuterie sauf le jambon blanc
- certains poissons (à goût fort) : anchois, sardine, hareng, saumon, maquereau...
- les viandes faisandées (gibier)
- tous les alcools
- les graisses cuites
Aliments à supprimer durant les crises :
- Tous les aliments énumérés ci-dessus
- champignons
- la viande et le poisson seront consommés en quantité réduite
Il est indispensable d'alcaliniser les urines (cf chapitre : alcalinisation des urines) et de boire 2 L d'eau par jour minimum, type Vichy ou Vals...
• Calcul d'oxalate de calcium
Il est indispensable de boire des eaux faiblement minéralisées, et le régime doit être pauvre en oxalate de calcium.

Aliments riches en oxalates, à supprimer :
bettes, betteraves, céleris, épinards, oseille, rhubarbe, salsifis, cacao, chocolat, thé, vins blancs, certaines eaux (Vals, Vichy, Badoit)
Aliments riches en calcium, à consommer modérément : lait, yaourt, fromage blanc, petits suisses, fromages, entremets

• Alcalinisation des urines
La solubilité de la cystine augmente rapidement lorsque le pH dépasse 7,6, d'où l'intérêt d'alcaliniser les urines. Cela peut se faire grâce à différentes préparations. En cas de contre-indication d'une consommation de sel, le médecin précisera la méthode la plus adaptée :
- le bicarbonate de sodium à raison de 8 à 16 g par jour dans 2 à 3 L d'eau (attention les fortes doses peuvent occasionner des troubles digestifs comme une diarrhée)
- l'eau de Vichy contient 3,5 g/L de bicarbonate de sodium mais peut exposer à long terme à la fluorose surtout s'il existe une insuffisance rénale
- le citrate de potassium, ou le citrate de sodium, assure la même alcalinisation que le bicarbonate sans augmenter la natriurèse (taux de sodium dans les urines). Il est prescrit à raison de 6 à 8 g par jour dilués dans 1,5 à 2 L d'eau. Là encore une intolérance gastrique peut apparaitre.
A noter que le jus de citron permet d'augmenter la citraturie.